République de Guinée

Accueil > Le SNAPE

Le SNAPE

Service national des points d’eau de Guinée.

Le Service national des points d’eau est un établissement public, créé en 1980, placé sous la tutelle du ministère chargé de l’Hydraulique et régi par le décret N° 57/PRG/SGG/90 fixant ses statuts.

Il est doté de la personnalité morale et jouit de l’autonomie financière.

Le décret de restructuration du SNAPE promulgué le 17 juin 2010 permet le rééquilibrage du budget du SNAPE par la création de nouvelles ressources (maîtrise d’ouvrage déléguée pour la réalisation de nouveaux ouvrages, vente de prestations de services) qui lui donneront la capacité opérationnelle de remplir ses missions de service public :

  • « Le SNAPE peut accomplir des missions d’intérêt public que l’État, les collectivités locales ou les projets de développement d’hydraulique villageoise lui demanderont à condition d’en assurer le financement ; il s’agira entre autres du suivi des dispositifs de maintenance mis en place sur l’ensemble des points d’eau en zone rurale, (…) de l’assistance aux Communes » ;
  • Ses ressources financières incluent des subventions de fonctionnement et d’investissement reçues de collectivités décentralisées, des rémunérations pour missions réalisées dans le cadre de contrats ou conventions (…).
  • Le SNAPE abandonne son activité de travaux (la maintenance des installations est ainsi contractée auprès d’opérateurs privés) et la maîtrise d’ouvrage du service public de l’eau est désormais assurée par les collectivités locales.