République de Guinée

Accueil > Le service public de l’eau > Principes > Objectifs

Objectifs

L’objectif général du service public de l’eau (SPE  ) est d’assurer la continuité de l’accès à l’eau potable, pour tous et en quantité suffisante.

Un service public de l’eau de qualité doit offrir à chacun la possibilité de disposer, en quantité suffisante, d’une eau de qualité, et cela de façon durable : les revenus de la vente de l’eau doivent permettre de constituer une épargne suffisante pour pouvoir réparer ou renouveler les équipements d’exhaure et entretenir, voire développer, le réseau de distribution.

La qualité du service se traduira par :

• La fourniture d’une eau de qualité ; elle est conditionnée par :

  • La propreté des installations ;
  • L’assainissement des accès aux points de distribution ;
  • La qualité physico-chimique de l’eau ;
  • La qualité biologique de l’eau (entretien du réservoir et des canalisations, maîtrise risques de pollution).

• L’accessibilité du service pour tous ; elle est conditionnée par :

  • La répartition des points de distribution ;
  • Le prix auquel l’eau est vendue.

• La disponibilité d’eau en quantité suffisante ; elle est conditionnée par :

  • La capacité de production et de stockage du système ;
  • Les horaires de distribution.

• La durabilité du service ; elle est conditionnée par :

  • L’entretien régulier des installations et leur sécurisation ;
  • La sécurisation des ressources nécessaires au financement de grosses réparations et du renouvellement des équipements.

Appréciation de la qualité du service de l’eau par les usagers

Les femmes, qui sont les responsables de l’approvisionnement en eau des familles rurales, accordent une grande importance au goût de l’eau (souvent elles trouvent meilleur celui de l’eau puisée à une pompe à motricité humaine car elle provient directement du forage), et la distance qu’elles devront parcourir, avec 20 à 30 kg sur la tête.

Elles acceptent très bien le coût d’un tel service. Mais beaucoup d’entre elles sont pauvres et elles sont tentées par l’utilisation d’eaux de surface ou de puits traditionnels, souvent très nombreux dans les zones où la nappe n’est pas profonde.
Offrir un service de qualité, ce sera aussi s’investir dans sa promotion pour qu’au minimum l’eau destinée à la boisson et à la cuisson des aliments soit approvisionnée à partir du système d’alimentation en eau potable.